Temple de la renommée

Pierre Gagné - intronisation comme bâtisseur en 2012

Temple 2012 Pierre Gagn

Pierre Gagné est à l’origine de la mise sur pied du programme des Griffons qui a vu le jour officiellement en 1977. En effet, ce pionnier a grandement contribué au développement du sport intercollégial :

-         Étudiant-athlète à l’Université d’Ottawa (football, hockey)

-         Repêché par les Maple Leafs de Toronto

-         Enseignant en éducation physique de 1967 à 1997 au Cégep

-         Chef du département d’éducation physique à partir de 1968

-         Entraîneur-chef du basketball féminin de 1968 à 1983

-         Premier responsable des équipes sportives

À ses débuts en 1968, les équipes du Cégep de l’Outaouais participaient à des ligues régionales. À ce moment, on retrouvait, entre autres, le basketball féminin et masculin, ainsi que le hockey sur glace. Ce n’est qu’en 1977, que l’on a trouvé un nom pour les équipes lors d’un concours auprès des étudiants et que la participation au réseau de Montréal a débuté. Donc, Pierre a fait toutes les démarches pour la mise sur pied des équipes, en plus, de faire accepter le programme de sport intercollégial dans les ligues de Montréal. Il est vraiment à l’origine de ce que nous vivons aujourd’hui à travers le programme des Griffons. Il a influencé la vie de nombreux étudiants-athlètes lors de son passage au Cégep. Il est important de noter que sa fille, Nellie-Kim, a même joué pour l’équipe de volleyball féminin lors de son séjour au Cégep.

Pour son implication et tous ses accomplissements, nous prenons le temps de remercier Pierre et de l’introniser comme bâtisseur au sein du Temple de la renommée des Griffons. De cette façon, il sera à toujours lié au programme des Griffons.

 

Gaston Parent - intronisation comme bâtisseur en 2012

Gaston parent

Pour cette première vague d’intronisation au Temple de renommée des Griffons, Gaston Parent était un incontournable. Présent, au tout début du programme, il a commencé à entraîner en basketball masculin en 1970-1971. À la demande de Pierre Gagné, il devait garder tous les joueurs qui se présentaient. La première année, il fut 15 joueurs dans l’équipe de basket, mais, l’année suivante, 35 étudiants se sont présentés au camp de sélection. Donc, ils ont du revoir la politique émise pas Pierre et, encore une fois, 15 joueurs furent retenus.

En 1977, lors de l’entrée dans la ligue de Montréal, Gaston croyait que de gagner un match serait très bon. À la surprise générale, son équipe a remporté 30 des 31 parties auxquelles elle a pris part. Les Griffons étaient donc champions de la saison régulière et des séries éliminatoires. C’était un signe de choses à venir.

En effet, les équipes de Gaston ont remporté cinq championnats provinciaux en six ans durant les années 1980 (1979, 1980, 1982, 1983, 1984). Il est important de souligner que pour le seul titre qu’ils n’ont pas remporté en 1981, les Griffons étaient tout de même en finale.

Avec tout ce succès, les Griffons ont fait le saut dans le calibre AAA par la suite en réussissant à obtenir deux « top 4 » sous la gouverne de Gaston Parent. Enfin, après 21 ans d’implication comme entraîneur-chef du programme de basketball des Griffons, Gaston a tiré sa révérence.

Aujourd’hui, toujours enseignant en éducation physique et coordonnateur du département, Gaston conserve de très bons souvenirs de son expérience. Ce qui est encore plus important, c’est que ses étudiants-athlètes ont également vécu une expérience de vie très positive et marquante. Gaston a voulu que ses étudiants-athlètes deviennent de meilleures personnes à travers le basket. Il a donc réussi à atteindre ses objectifs sur plusieurs plans.

Finalement, pour l’ensemble de son oeuvre, Gaston Parent devient la deuxième personne comme bâtisseur intronisée au Temple de la renommée des Griffons.

 

Glenn Hoag - intronisation comme athlète/entraîneur en 2017

 Glenn Hoag

Après avoir complété ses études secondaires au Collège Saint-Alexandre, Glenn Hoag fait son entrée comme étudiant-athlète en Sciences de la santé au Cégep de l'Outaouais en 1976. À ce moment, il est membre des équipes de basketball et de volleyball du programme des Griffons. Il se dirige vers l'Université de Sherbrooke après la fin de ses études collégiales à Gatineau en 1978 où il fait un choix de prioriser le volleyball dans son développement d'athlète. Son talent est identifié et il est recruté par l'équipe nationale de volleyball du Canada. Il sera membre de la troupe canadienne de 1981 à 1986. Joueur de centre de l'unifolié, Glenn prend part aux Jeux olympique de Los Angeles en 1984 où le Canada termine au quatrième rang. Par la suite, il poursuivra une carrière d'athlète professionnel de 1987 à 1993 sur le continent européen.

Il fait ses débuts comme entraîneur avec le Vert et Or de l'Université de Sherbrooke en 1993. Après six ans à la barre de l'équipe universitaire de l'Estrie, il fait le saut au niveau professionnel. En effet, en 1999, il prend les rênes du Paris Volley. Glenn obtiendra beaucoup de succès avec cette formation où il décrochera la triple couronne (Coupe de France, Championnat de France, Coupe européenne des champions). C'est en 2006, qu'il devient entraîneur-chef du programme masculin de l'équipe nationale canadienne. Pendant les dix ans à la tête du programme canadien, il obtiendra beaucoup de succès :

  • 7e position au Championnat du monde en 2014 et à la Coupe du monde en 2015
  • Médaille de bronze aux Jeux Panaméricains de 2015 à Toronto
  • Première médaille d'or pour le Canada au Championnat NORCECA en 2015
  • En 2016, première qualification du Canada aux Jeux Olympiques depuis 1992
  • 5e position aux Jeux olympiques de Rio en 2016

En plus des résultats incroyables, son implication a permis au programme de volleyball masculin du Canada de mettre sur pied une structure de développement des athlètes canadiens et ainsi devenir une référence dans le monde. L'équipe nationale senior est classée présentement au huitième rang mondial.

En plus d'encadré le programme nationale, Glenn a continué son parcours comme entraîneur professionnel en guidant la destinée des équipes de ACH Volley à Bled en Slovénie (2008 à 2010) et d'Arkas Volley à Izmir en Turquie (2010 à aujourd'hui). Personne intègre, il est reconnu pour son approche auprès des athlètes qu’ils côtoient intimement liées au développement complet de la personne. Ses fils, Nicholas et Christopher ont suivi dans ses traces, tous les deux étant athlètes professionnels et membres du programme de l’équipe nationale de volleyball du Canada.